Vent d’ouest

La rubrique vent d’ouest est tenue par Gérard Meyer, géographe retraité et ancien étudiant de Paris Sorbonne. Elle donne des nouvelles sur l’actualité de l’industrie, de l’écologie et des transports à travers une revue de presse.

Le port de Nantes-Saint-Nazaire et la logistique logistique-st-nazaire

Quand la SNCF innove pour vendre des billets sbcf-billetterie-camping-car

Ports bretons gestion-des-ports-par-la-region-bretagne

Ferroutage Rennes-Lyon ferroutage

La Vendée et la mer Wd0000018

Exportations bretonnes Wd0000019

La Bretagne et la Défense Wd0000020

Croisières 2016 Croisières dans le Grand Ouest

Flixbus dans l’Ouest Flixbus

LGV. La ligne Le Mans/Rennes va coûter plus cher

La nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse entre Le Mans et Rennes est un très gros chantier de 3,4 milliards d’euros. Et sur de telles sommes, les dépassements sont courants. Eiffage, le groupe de travaux publics, s’est adressé à SNCF Réseau (en charge des infrastructures ferroviaires) pour réclamer 200 millions d’euros pour des surcoûts.

Ni chez Eiffage, ni chez SNCF Réseau on ne confirme cette somme. Mais la demande d’Eiffage est bien réelle. Elle a plusieurs origines. Le groupe de travaux publics estime, par exemple, que des spécifications techniques lui ont été transmises tardivement. D’où des retards et des surcoûts.

Pour l’instant, on en est au tout premier stade de cette procédure. La demande a été transmise par Eiffage à SNCF Réseau qui va l’étudier de très près. « Nous allons regarder la réalité de ces surcoûts », confie un responsable de SNCF Réseau. Cela va prendre deux à trois mois. Si SNCF Réseau estime alors qu’ils existent bien, une proposition financière pourra être faite à Eiffage. Et on en restera là. Sinon ? Des experts indépendants se saisiront du dossier et proposeront une solution à l’amiable. Si elle ne convient pas, l’affaire pourrait se terminer devant un tribunal. Mais on en est encore très loin.

Source : Ouest France Entreprises , Didier GOURIN, jeudi 18 février 2016